L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

mardi 25 octobre 2011

L'expression de la conséquence

Retrouvez l'expression de la conséquence, comment l'exprimer et quel temps utiliser. C'est ici.
Regardez l'image de Gaston et répondez.

Expression écrite : quel était le but de Gaston lorsqu'il a acheté une scie ?
Quelles en sont les conséquences ?

La condition et l'hypothèse

Je vous propose tout d'abord de revoir la condition avec Si et les temps correctes à utiliser.
À vous de vous exercer.
On continue avec l'expression de la supposition et de la condition.
Maintenant créez des phrases.
Qu'arrive-t-il à Gaston?
Il doit aller au bal avec sa collègue mais que va-t-il se passer?
Faites des hypothèses avec les conjonction de la condition à propos de ce que Gaston peut supposer sur le déroulement de la soirée.

Je vous propose maintenant de travailler sur une chanson de Diane Tell:



Regardez maintenant les paroles.

Moi, si j'étais un homme, je serais capitaine
D'un bateau vert et blanc,
D'une élégance rare et plus fort que l'ébène
Pour les trop mauvais temps.
Je t'emmènerais en voyage
Voir les plus beaux pays du monde.
J' te ferais l'amour sur la plage
En savourant chaque seconde
Où mon corps engourdi s'enflamme
Jusqu'à s'endormir dans tes bras,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On ne dit pas ces choses-là.
Je t'offrirais de beaux bijoux,
Des fleurs pour ton appartement,
Des parfums à vous rendre fou
Et, juste à côté de Milan,
Dans une ville qu'on appelle Bergame,
Je te ferais construire une villa,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On n'achète pas ces choses-là.
Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage : moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme !
Je t'appellerais tous les jours
Rien que pour entendre ta voix.
Je t'appellerais "mon amour",
Insisterais pour qu'on se voie
Et t'inventerais un programme
À l'allure d'un soir de gala,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
Ces choses-là ne se font pas.
Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage, moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme,
Je serais romantique...

Une autre chanson tout aussi intéressante pour l'expression de la condition, c'est S'il suffisait d'aimer.


La cause et la causéquence

Voici tout d'abord une leçon sur l'expression de la cause et de la conséquence.

Ce site vous permet de comprendre les relations logiques dans un texte.

Un site vous propose des explications sur la cause et sur la conséquence.

Maintenant une série d'exercices intéressants:

La cause

La conséquence

Choisissez entre les deux.


Reliez les deux.


Cette chanson: L'effet papillon de Bénabar nous permet de travailler sur ce point de grammaire.

On écoute et on fait la fiche.



On regarde les paroles:

Si le battement d’ailes d’un papillon quelque part au Cambodge Déclenche sur un autre continent le plus violent des orages Le choix de quelques uns dans un bureau occidental Bouleverse des millions de destins surtout si le bureau est ovale Il n’y a que l’ours blanc qui s’étonne que sa banquise fonde Ca ne surprend plus personne de notre côté du monde Quand le financier s’enrhume ce sont les ouvriers qui toussent C’est très loin la couche d’ozone mais c’est d’ici qu’on la perce C’est l’effet papillon : petites causes, grandes conséquences Pourtant jolie comme expression : petites choses, dégâts immenses
Qu’on l’appelle retour de flamme ou théorie des dominos Un murmure devient vacarme comme dit le proverbe à propos Si au soleil tu t’endors, de biafine tu t’enduiras Si tu mets une claque au videur, courir très vite tu devras Si on se gave au resto, c’est un fait nous grossirons Mais ça c’est l’effet cachalot, revenons à nos moutons (à nos papillons) A l’hotel un après midi, aventure extra conjugale Puis le coup de boule de son mari alors si ton nez te fait mal C’est l’effet papillon, c’est normal fallait pas te faire choper Si, par contre t’as mal au front, ça veut dire que c’est toi le mari trompé
Avec les baleines, on fabrique du rouge à lèvres, des crèmes pour fille Quand on achète ces cosmétiques, c’est au harpon qu’on se maquille Si tu fais la tournée des bars demain tu sais que tu auras du mal Pour récupérer à 8h ton permis au tribunal C’est l’effet papillon : petites causes, grandes conséquences Pourtant jolie comme expression : petites choses ,dégâts immenses
Le papillon s’envole Le papillon s’envole Tout bat de l’aile
Le papillon s’envole Le papillon s’envole Tout bat de l’aile

Le but


Voici une leçon simple pour comprendre l'utilisation du but.
Cette page vous propose une présentation plus compliquée mais on vous présente à la fois le but et la crainte et beaucoup d'exemples.
Dites dans quel but Gaston a bricolé le chauffage.
Pourquoi est-ce un dessin drôle et humouristique?
Faites les exercices suivants en pensant bien aux temps à utiliser.
Encore quelques exercices à faire et à corriger en direct.
Exerçons-nous grâce à une chanson de Louise Attaque, retrouvez les expression du but et les subjonctif.
Faites les activités de cette fiche.


Voici les paroles:

J'te donne la plume pour qu'tu dessines
La plus belle ville que t'aies connue
Le plus bel hymne que t'ai voulu
J'te donne la plume moi j'en veux plus
J'te donne la plume pour savoir vivre
Parler, écrire et danser
Pour reste ivre bien éveillé
J'te donne la plume et mes conneries
Garde les

Voilà une heure que je t'attends
Voilà mon cœur prudence en sortant
Compter les heures depuis longtemps
Est revenu mon cœur déposer en sortant

J'te donne la plume pour que t'inscrives
Perpétuellement la vie à construire
Ce mouvement si dur
J'te donne la plume
Moi j'en veux plus

Voilà une heure que je t'attends
Voilà mon cœur prudence en sortant
Compter les heures depuis longtemps
Est revenu mon cœur déposer en sortant

Voilà une heure que je t'attends
Voilà mon cœur prudence en sortant
Compter les heures depuis longtemps
Est revenu mon cœur déposer en sortant

La concession et l'opposition

Pour introduire le thème que nous avons vu en classe, voici une image de Gaston Lagaffe qui utilise l'opposition.

Analysez l'image et dites pourquoi c'est drôle. Comment s'exprime l'opposition?

Regardez la leçon avec les phrases d'exemple et le temps qui va avec chaque conjonction.

Voici des explications pour comprendre la différence entre les différentes conjonctions.

Je vous propose des expressions toutes faites en plus des conjonctions.

Je vous propose de faire quelques exercices sur le thème grammatical que nous avonc vu en classe.
Commençons par quelques phrases à compléter.

Voici une chanson de Renaud: Les bobos.



Allez on va regarder les paroles de la chanson et retrouver les mots qui introduisent l'opposition et la concession.

On les appelle “Bourgeois bohêmes“
Ou bien « Bobos » pour les intimes
Dans les chansons de Vincent Delerm
On les retrouve à chaque rime
Ils sont une nouvelle classe
Après les bourges et les prolos
Pas loin des beaufs, quoique plus classes
Je vais vous en dresser le tableau
Sont un peu artistes c'est déjà ça
Mais leur passion c'est leur boulot
Dans l'informatique, les médias
Sont fiers de payer beaucoup d'impôts

Les Bobos, les Bobos
Les Bobos, les Bobos

Ils vivent dans les beaux quartiers
ou en banlieue mais dans un loft
Ateliers d'artistes branchés
Bien plus tendance que l'avenue Foch
ont des enfants bien élevés,
qui ont lu “Le Petit Prince“ à six ans
Qui vont dans des écoles privées
Privées de racaille, je me comprends

Ils fument un joint de temps en temps,
font leurs courses dans les marchés bios
Roulent en 4x4, mais le plus souvent,
préfèrent se déplacer à vélo

Les Bobos, les Bobos
Les Bobos, les Bobos

Ils lisent Houellebecq ou Philippe Djian
Les Inrocks et Télérama
Leur livre de chevet c'est Surand
Près du catalogue Ikea
Ils aiment les restos japonais et le cinéma coréen
Passent leurs vacances au Cap Ferret
La Côte d'Azur, franchement ça craint
Ils regardent surtout ARTE
Canal plus, c'est pour les blaireaux
Sauf pour les matchs du PSG
et de temps en temps un p’tit porno

Les Bobos, les Bobos
Les Bobos, les Bobos

Ils écoutent sur leur chaîne hi-fi
France-info toute la journée
Alain Bashung Françoise Hardy
Et forcement Gérard Manset
Ils aiment Desproges sans même savoir
que Desproges les détestait
Bedos et Jean Marie Bigard
même s'ils ont honte de l'avouer
Ils aiment Jack Lang et Sarkozy
Mais votent toujours écolo
Ils adorent le maire de Paris
Ardisson et son pote Marco

Les Bobos, les Bobos
Les Bobos, les Bobos

La femme se fringue chez Diesel
Et l'homme a des prix chez Kenzo
Pour leurs cachemires toujours nickel
Zadig & Voltaire je dis bravo
Ils fréquentent beaucoup les musées
les galeries d'art, les vieux bistrots
boivent de la manzana glacée en écoutant Manu chao
Ma plume est un peu assassine
Pour ces gens que je n'aime pas trop
par certains côtés, j'imagine...
Que j'fais aussi partie du lot

Les Bobos, les Bobos
Les Bobos, les Bobos

dimanche 16 octobre 2011

Les régions françaises

Après avoir découvert Nantes regardez un reportage sur la Bretagne et découvrez les régions de France.

Vous regardez et vous repondez aux questions du Niveau B2.

Tf1 nous parle tous les midis de régions françaises alors on regarde ce reportage et on en regarde d'autres.

samedi 15 octobre 2011

Les villes où il fait bon vivre

Selon une enquête de L'express:


Nantes, Tours et Poitiers, c'est le trio de tête de notre classement des villes où il fait bon travailler, vainqueur chacune dans leur catégorie. Nantes devance Rennes et Lyon parmi les métropoles de plus de 500 000 habitants. Metz et Orléans suivent Tours dans la catégorie des grandes villes de 250 000 à 500 000 habitants. Et pour les villes moyennes (de 150 000 à 250 000 habitants), Poitiers est accompagnée par Besançon et Nîmes.

Pour établir ce classement nous avons retenu une liste de dix indicateurs. Gagnantes, les villes qui offrent de nombreux emplois, sans que le chômage y atteigne des sommets, où l'immobilier de bureau n'est pas trop cher, où on peut facilement rallier l'Europe en avion et Paris en train, qui disposent de pôles de compétitivité et où la création d'entreprise se porte bien. Et, enfin, qui ont enregistré une croissance des emplois durant la dernière décennie. Un peu comme au bac, chacune de ces matières a été affectée d'un coefficient variable pour aboutir à la note finale.


Retrouvez le pourquoi de ce classement et ce qu'ont ces villes que n'ont pas les autres sur L'express.

mardi 11 octobre 2011

Ballade à Nantes

Pour découvrir la ville de Nantes et le tourisme faites click ici.

Voici le reportage que nous avons vu en classes.

Une petite balade sur le fleuve.


Les spécialités de Bretagne

En Bretagne il y a plusieurs recettes bretonnes très connues comme les crêpes et les galettes, ou le far breton avec des pruneaux.

La recette du far:



Le Kouign Aman est aussi très typique en Bretagne avec du beurre, beaucoup de beurre.


Le puy du fou

L'année dernière plus d'un million de visiteurs se sont rendus en Vendée pour visiter le Puy du Fou. Un parc à thème qui existe depuis plus de 30 ans et qui renouvelle une partie de son spectacle chaque année.
C'est un parc qui retrace la vie au Moyen-Age, avec des costumes, des combats de princes et des joutes incroyable. Des tournois et des démonstrations d'aigles et de rapaces.


La Loire-Atlantique

À vos régions vous propose un beau reportage sur ma région alors je le partage avec vous.

Allez on regarde:


lundi 10 octobre 2011

Les marais salants

La région de Loire-Atlantique est aussi très connue pour ses marais salants et ses villes médiévales, voici un très bon exemple avec la ville de Guérande qui se situe près de la mer.