L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

mardi 28 mai 2019

Preinscription à l'EOI

Si vous avez envie d'étudier le français ou d'améliorer votre pratique de la langue, la période de préinscription aux EOI de Madrid a commencé. Venez nombreux !



dimanche 31 mars 2019

Activités de l'école

Venez nombreux, il y aura de l'artisanat de Madagascar le mardi 2 avril à partir de 18h15 et aussi le 3 avril avant et après la conférence.


mercredi 6 mars 2019

L'exode rural et le retour à la campagne.

Maintenir ou faire revenir la vie dans les villages est un énorme défi.

"Après l'exode rural des années 1970 où certains villages ont perdu jusqu'à 90% de leur population, les choses sont en train de changer. On voit des citadins qui reviennent s'installer à la campagne. Les communes de moins de 500 habitants vont mieux, elles gagnent un habitant tous les deux ans", explique la journaliste Valérie Heurtel. Pour en savoir plus, c'est ici.

 


Combien rêvent de quitter un jour la ville pour la campagne ? 1 Français sur 2 envisage cette aventure. Il y a donc l'envie, mais concrètement, combien sont-ils à faire réellement ce choix ? "En réalité, ils sont bien moins nombreux, mais il semblerait que le retour à la terre soit un processus qui s'installe durablement.

Selon l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), en 2014, les communes faiblement peuplées ont gagné 104 000 habitants. À l'inverse, celles qui sont un peu plus grosses ont perdu 114 000 habitants", explique en plateau la journaliste Justine Weyl. "Cette migration des villes vers les campagnes a commencé vers les années 1970, et depuis, 4,5 millions de Français ont pris ce chemin, selon le démographe et urbaniste Pierre Merlin. C'est la fin de deux siècles d'exode rural durant lesquels les campagnes françaises ont perdu 12 millions de personnes", ajoute-t-elle. Le reste de l'article, c'est ici.

Le retour dans les campagne

Voici une histoire qui ressemble beaucoup à ce que nous avons vu en cours.
"ON NE VOULAIT PAS D'UN VILLAGE SANS ÂME" : DANS LE MORBIHAN, LAURY ET LOÏC ONT RELANCÉ LE DERNIER COMMERCE DE SILFIAC.

La devanture de l\'épicerie-bar La Belle Epoque, le 8 février 2019.

A La Belle Epoque, on trouve de tout : en plus du dépôt de pain, l'établissement dispose d'un rayon fruits et légumes, fournis par Loïc et d'autres producteurs locaux, d'un coin épicerie, d'une vitrine de produits frais, d'un bar-tabac et fait aussi office de dépôt bancaire.

Pourtant, l'an passé, l'ancienne propriétaire de La Belle Epoque (alors baptisée Chez Véro), rongée par des rhumatismes et affaiblie par une chute, a soudainement fermé le bar-épicerie sans avoir trouvé de repreneur. A l'époque, le village accuse le coup : de mémoire collective, le magasin a toujours existé. Pendant des mois, les habitants parcourent une vingtaine de kilomètres aller-retour pour acheter leur baguette à Cléguérec, la commune la plus proche qui dispose encore d'une boulangerie. Loïc et Laury, arrivés de Haute-Savoie huit mois auparavant, se désolent.

 En novembre, un Etablissement public foncier de Bretagne rachète donc le commerce, en attendant que le couple puisse lui-même en devenir propriétaire. Un mois de travaux plus tard (isolation, peinture, parquet, étals créés par Loïc…), le bar-épicerie rouvre. Sur la façade, le prénom de l'ancienne propriétaire a laissé place aux lettres déliées de La Belle Epoque. Un nom "nostalgique" en référence "au temps où il y avait beaucoup de commerces dans le bourg", glisse Laury.

Comme chaque matin depuis une semaine, La Belle Epoque ne désemplit pas ce vendredi. Accoudés au bar face à un café fumant, Corinne et Nigel, un couple de Britanniques installés à Silfiac depuis dix ans, se remémorent les mois qui ont suivi la fermeture de Chez Véro. "On a senti que le village était mort", lâche avec un accent du Yorkshire la quinqua blonde, qui gère avec son mari depuis leur domicile un magazine à destination des parents britanniques. Pour apprendre le français, ils ont pris l'habitude dès leur installation de passer ici quotidiennement. Mais quand Véro a rendu les clés, les habitants "n'avaient plus de lieu où se retrouver". Si les souvenirs de la fermeture du petit commerce sont aussi douloureux, c'est qu'elle fût la dernière étape d'une désertification entamée bien plus tôt.

En lisière de forêt de Quénécan, Silfiac s'est construit au XIXe siècle autour des forges de minerai, du charbonnage et des ardoiseries jusqu'à atteindre 1 800 habitants au tournant des années 1900. Avec la désindustrialisation, la région s'est appauvrie et peu à peu vidée. Dans la deuxième moitié du siècle, la quincaillerie, la cordonnerie puis la boucherie ont été les premières à tirer le rideau. Ces dernières années, la coiffeuse, le relais routiers et le bar-tabac ont à leur tour mis la clé sous la porte.

 La conquête du milieu rural par la grande distribution n'a pas aidé. Dans un rayon de 20 kilomètres autour du bourg, on trouve ainsi pas moins de dix enseignes (Intermarché, Carrefour, Leclerc…). Pour Serge Moëlo, les commerces silfiacois ont par ailleurs été victimes du "manque de confiance dans le commerce local", même quand ils se portaient bien. "Ici, les gens ont intégré une identité négative d'eux-mêmes et de leur territoire. On se dit que le petit commerce du village va forcément fermer, alors on n'y va pas." L'histoire du village n'est pas un cas isolé : entre 1980 et la fin des années 1990, 25% à 30% des petits commerces alimentaires ont disparu des territoires ruraux (PDF).

Retrouvez l'article original ici.

mardi 5 mars 2019

Voici quelques expressions intéressantes de la langue française.

Avec des animaux, on regarde.



Voici quelques expressions de la langue français vous les connaissez ? On regarde.

Continuons avec des connecteurs, ça va vous intéresser. C'est ici.











Voici des expressions courantes.
Partie 1.
Partie 2.
Partie 3.

Et des expressions soutenues.

jeudi 28 février 2019

L'immigration

En cours on a abordé le thème de l'immigration alors voici quelques chiffres.

Résultat de recherche d'images pour "chiffre de l'immigration dans le monde"

Selon le site cimade:
L’écrasante majorité des personnes qui migrent le font à l’intérieur de leur propre pays. Le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) estime qu’il y aurait 740 millions de migrants internes dans le monde. Les migrants internationaux représentent eux 200 millions de personnes, soit 3% de la population mondiale. Le nombre total de migrants internationaux s’est accru ces dix dernières années, passant d’environ 150 millions de personnes en 2000 à 214 millions de personnes aujourd’hui. En revanche, le pourcentage du nombre de migrants par rapport à la population mondiale est resté stable ces cinquante dernières années.

Selon l'ONU:

Pour la journée internationale des migrants, lundi, les Nations Unies ont rappelé qu'aujourd'hui, 3,4% des humains ne vivent pas dans leur pays de naissance. L'immigration a contribué à 42% de la croissance de la population en Amérique du Nord entre 2000 et 2015.
Sans elle, la population en Europe aurait diminué durant cette même période.
Les Etats-Unis sont le pays qui accueille le plus de migrants, avec près de 50 millions de personnes, tandis que l'Arabie saoudite, l'Allemagne et la Russie en comptent chacune environ 12 millions. L'Asie est le continent d'où proviennent le plus grand nombre de migrants (106 millions), selon le rapport, et l'Inde en fournit à elle seule 17 millions.

Et en France?
Voici un reportage polémique du Figaro.



Voici un graphique de l'évolution de l'immigration en France:












Pour plus de chiffres, et de commentaires, c'est ici.



Eurostat
L'histoire mondiale reste très importante dans ces mouvements migratoires: 






















Les 10 pays qui comptaient le plus de réfugiés et demandeurs d'asile en 2014 Nombre de réfugiés, demandeurs d'asile, déplacés intérieurs et apatrides. Hors rapatriés.

Plus d'informations sur le site Le monde.

Le lengage familier et argotique

Voici quelques champs lexicaux avec du langage familier. Merci au site Fle en un clic.

langage familier et argotique, synonymes de "femme", FLE

langage familier et argotique, synonymes de "homme", vocabulaire, le FLE en un 'clic'
langage familier et argotique, les synonymes de "policier", vocabulaire, FLE, le FLE en un 'clic'


langage familier et agortique, les synonymes de "argent", FLE, vocabulaire, le FLE en un 'clic'