L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

mardi 18 juin 2013

Patrick Modiano: Dimanches d'août



María a choisi cette histoire, voici un résumé du livre:

L’histoire du diamant la Croix du Sud, au cœur du récit, est visiblement inspirée en partie d’un épisode de la vie du père de Patrick Modiano, Albert Modiano. Dans Un pedigree, son livre le plus autobiographique, Modiano évoque une des relations d’Albert Modiano pendant l’Occupation, le banquier italien Georges Giorgini-Schiff : « Mon père lui a acheté un très gros diamant rose, la « croix du Sud » qu’il tentera de revendre après la guerre, quand il n’aura plus un sou. »


Pourquoi le narrateur a-t-il fui les bords de la Marne avec Sylvia pour se cacher à Nice ? D'où vient le diamant la Croix du Sud, la seule chose dure et consistante de leur vie et qui, peut-être leur porte malheur ? De quoi est mort l'acteur populaire Aimos ? Qui sont les Neal, et pourquoi, de leur villa délabrée, s'intéressent-ils de si près à Sylvia, au narrateur, à la Croix du Sud ? Et Sylvia ? A-t-elle été l'épouse de Villecourt ? Et Villecourt ? Que vient-il faire à Nice, lui aussi, à l'heure de sa déchéance ? ... A travers toutes ces énigmes qui s'entrecroisent, un roman d'amour se dessine, empreint d'un charme qui hante le lecteur pendant longtemps.

 Voici des éléments de la biographie de l'auteur:

Fils d'une actrice d'origine flamande et d'un homme d'affaires italien, Patrick Modiano grandit entre Jouy-en-Josas et la Haute-Savoie. Les absences répétées de ses parents et sa scolarité passée en pension le rapprochent de son frère aîné, qui meurt d’une maladie à 10 ans.
Cette disparition annonce la fin de l'enfance de l'auteur qui gardera une nostalgie marquée de cette période et dédiera la plupart de ses livres à Rudy. Après avoir fait ses études à Thônes et au lycée Henri-IV de Paris, il décide, son bac en poche, de se consacrer entièrement à l'écriture.
Raymond Queneau l'y introduit et sera le témoin de son futur mariage dont naîtront deux filles. C’est en 1967 qu’il publie 'La Place de l'étoile', un premier roman sur l'Occupation couronné du prix Roger Nimier. Après ‘La Ronde de nuit’ de 1969, il reçoit en 1972 le Grand prix du roman de l'Académie française pour ‘Les Boulevards de ceinture’. S’il sort aussi ‘Villa triste’ et ‘Livret de famille’ en 1975 et 1977, c’est en 1978 qu’il obtient le prix Goncourt pour 'Rue des boutiques obscures'. Publiant également ‘Une jeunesse’ et ‘De si braves garçons’ en 1981 et 1982, le romancier reçoit en 1984 le prix de la fondation Pierre de Monaco pour l'ensemble de son oeuvre. Auteur à la sensibilité écorchée à la tête d’une trentaine d’ouvrages - notamment ‘Remise de peine’, ‘Voyage de noces’, ‘Chien de printemps’, ‘Des inconnues’, ‘Accident nocturne’, ‘Un pedigree’… -, il publie en 2007 ‘Dans le café de la jeunesse perdue’, roman portant sur le Paris des années 1960.
En 2012 sort L'Herbe des nuits chez Gallimard. Patrick Modiano est aujourd’hui reconnu comme l’un des écrivains les plus talentueux de sa génération. Il a par ailleurs signé les scénarios de quelques films, dont Lacombre Lucien, de Louis Malle (1974) et Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau (2003).


La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert

Voici un livre dont on a parlé en classe.

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces.
Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Voici quelques critiques du livre: ici.

Voici un article sur le phénomène littéraire, on y va!

Une présentation du livre par l'auteur lui-même:




Un libraire vous en parle:

jeudi 13 juin 2013

Mémoire d'Hadrien: Marguerite Yourcenar

Perpe nous a parlé des Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar.



Le roman fut publié en 1951. A cette époque, la future académicienne a déjà publié plusieurs romans et nouvelles, et s'est notamment fait remarquée pour ses traductions de Virginia Woolf ou encore d'Henry James.

Le manuscrit initial, rédigé autour de 1925, avait à l'époque été refusé par plusieurs éditeurs. Marguerite Yourcenar, dépitée, avait alors détruit toutes les ébauches de ce roman... Elle s'y remet donc des années plus tard, et le manuscrit maudit devient un livre incontournable, au succès international. Voici un résumé du roman, ici.




Première femme à intégrer l'Académie française en 1980, Marguerite Yourcenar est une grande femme de la littérature francophone, auteur de romans biographiques et historiques majeurs. D'origine belge, de son véritable nom Marguerite de Crayencour, la jeune fille reçoit une éducation humaniste et extrêmement riche par son père, une figure dont l'influence sera fondamentale pour sa production littéraire - c'est d'ailleurs lui qui finance à compte d'auteur son premier roman 'Le Jardin des chimères' en 1921.

Traductrice, poète et critique, c'est avec les ‘Mémoires d'Hadrien' paru en 1951, puis 'L'Oeuvre au noir' en 1968 que l'écrivain se fait connaître internationalement. Grande voyageuse, elle passe les dernières années de sa vie aux Etats-Unis après avoir parcouru l’Europe. Femme libre, plus intéressée par les enjeux esthétiques et la recherche de la sagesse que par l'engagement politique, Marguerite Yourcenar est l'auteur d'une oeuvre audacieuse qui s'impose à contre-courant de la littérature de son époque.

Voici une vidéo-interview de l'auteure, c'est ici.


La vie devant soi: Romain Gary



Beatriz a choisi de nous parler d'un roman de Romain Gary, mais qui est-il?

Voici sa biographie.

Roman Kacew, mieux connu sous le nom de Romain Gary, naît le 8 mai 1914 à Vilnius, en Lituanie.
Il est issu d'une famille juive. Son père quitte prématurément le foyer, ce qui amène sa mère à l'élever seule.

A l'âge de quatorze ans, Romain Gary s'installe à Nice avec sa mère. Le climat est pesant en raison d'un antisémitisme et d'un racisme croissants en France. Sa mère dirige un hôtel, la pension Mermonts. Pendant ce temps, le jeune Romain étudie au lycée de Nice, sans toutefois être particulièrement brillant, à l'exception des matières littéraires.

Dès 1931 et 1932, il obtient des prix de composition française. Romain Gary déménage à Paris après un court passage par Aix-en-Provence. Il vient y « faire son droit ». Il obtient difficilement sa licence en 1938, tout en suivant une formation militaire.

Après la guerre, Romain Gary devient diplomate. Cela l'amène à beaucoup voyager, en Bulgarie, en Suisse, à New-York, en Bolivie, à Los Angeles... tout cela jusqu'en 1960, année à laquelle il se détache du ministère des Affaires étrangères. En 1956, Romain Gary obtient le Prix Goncourt pour Les Racines du Ciel.

Le 2 décembre 1980, Romain Gary se suicide d'une balle de pistolet dans la bouche.

Ce n'est qu'après sa mort que l'on a découvert que Romain Gary avait écrit plusieurs autres romans sous le pseudonyme d'Emile Ajar. C'est un parent proche, Paul Pavlovitch, qui avait assumé jusque là la paternité de ce nom.

Or un roman du dénommé Emile Ajar, La Vie devant soi, a obtenu un prix Goncourt en 1975... Romain Gary est donc le seul écrivain à avoir reçu deux prix Goncourt !

Une étudiante de la Faculté de lettres de Nice aurait publié un mémoire avant cette révélation, dans lequel elle affirmait que Gary et Ajar était la même personne... mais elle n'avait pas été prise au sérieux à l'époque.

L'écrivain a utilisé d'autres pseudonymes : Shatan Bogat et Fosco Sinibaldi.

Voici une étude intéressante dudébut du livre, c'est ici.

Une interview radiophonique de Romain Gary:




Voici le film fait à partir du livre, est-il assez fidèle?

 

Un roman français: Frédéric Beigbeder.

Begoña a décidé de lire ce livre de Frédéric Beigbeder.

Le site de l'auteur.

Voici un résumé de l'histoire:


Cela pourrait commencer ainsi : 'Je venais d'apprendre que mon frère était promu chevalier de la Légion d'honneur, quand ma garde à vue commença'. Ou ainsi : 'Je ne me souviens pas de mon enfance'. Mais en fait ce serait le même livre : celui de la mémoire et de l'enfance retrouvée dans l'été inachevé de la côte basque où les parents de Frédéric se rencontrèrent, mais aussi le passage à l'âge d'homme, la mue d'un gamin immature en adulte pacifié. Le 28 janvier 2008, Frédéric l'écrivain média-choc, le personnage public, le noceur, est interpellé pour usage de stupéfiants sur un capot de Chrysler noire, dans la rue ; il aggrave son cas en fuyant la patrouille de police ! En garde à vue, dans une cellule puante de deux mètres carrés, on a le temps de réfléchir. Qui est-on ? Qu'a-t-on pu faire entre 0 et 13 ans ? De qui suis-je né ? Pourquoi suis-je amnésique ?

Un article sur l'auteur.






Voici une interview de Frédéric Beigbeder:




Une autre vidéo sur l'auteur:

mercredi 22 mai 2013

L'alcoolisme chez les jeunes

Voici des chifrres très inquiétants:
Un adolescent sur 3 a déjà connu une ivresse alcoolique à 15 ans.
Une relation sexuelle sur 3 a lieu sous les effets de l'alcool chez les adolescents ce qui peut poser problème en terme de protection et de consentement.
92 % des jeunes ont déjà expérimenté l'alcool et l'ivresse.
Les garçons consomment 3 fois plus que les filles.
15% des jeunes ont une consommation régulière.
Les usages répétés touchent plus de 26% des jeunes.
15% des jeunes atteignent cet état 10 fois par an.
L'alcool vendu en France est acheté par 8% de dépendants.
Le chiffre de 10% de dépendants est nécessaire pour que l'industrie de l'alcool fasse des bénéfices. D'où la nécessité des lobby de l'alcool d'entretenir le marché de la dépendance.
On estime que 10% des consommateurs souffrent d'un usage nocif ou d'une dépendance. Par rapport aux autres addictions, celle à l'alcool augmente (bière et premix), alors que le cannabis est en consommation plus stable ; la cocaïne est également en augmentation.

L'ivresse chez les jeunes est banalisée. Elle devient un élément indispensable au bon fonctionnement de la fête. C'est cette banalisation de la "cuite massive" qui pose un problème. Cette alcoolisation qui était surtout le fait des garçons devient de plus en plus celle des filles. La première cuite survient vers l'âge de 16 ans. Les ivresses sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus massives. On parle de "binge drinking", comportement provenant des pays anglo-saxons.


La consommation d'alcool augmente chez les jeunes mais baisse chez les adultes. D'après une enquête publiée jeudi par l'association Entreprise & Prévention, les Français consomment de moins en moins d'alcool, privilégiant une consommation occasionnelle mais y consacrent un budget plus important. Selon le baromètre de la consommation des boissons alcoolisées, la moitié des Français consomment moins d'une fois par semaine de l'alcool. Hors domicile, ils sont minoritaires (45%) à consommer des boissons alcoolisées, pour l'essentiel au moment des repas.