L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

mercredi 16 novembre 2011

La télé-réalité

Nous avons parlé de la télévision alors faisons un petit débat sur la télé-réalité.
Voici d'abord l'histoire de la télé-réalité:

La télé-réalité, qu'est ce que c'est ? Le principe est simple : Suivre la vie quotidienne d'anonymes ou de célébrités.
Certaines émissions empruntent aussi à d'autres genre, comme le jeu, la variété, la fiction...

Le principe apparait en Allemagne, en 1967, avec Aktenzeichen XY, émission avec laquelle le public résout des affaires criminelles à partir de reconstitutions et d'interviews. Cela devient très vite populaire.
En 1973, aux Etats-Unis, on entre pour la première fois dans la vie privée des individus, avec An American family qui permet de suivre en 12 épisodes le divorce d'une famille américaine. Le principe est repris par la suite dans plusieurs pays.
D'autres exemples suivront. On peut citer notamment COPS qui a pour but de suivre le quotidien de policiers.
C'est dans les années 90 que la télé-réalité apparaît en France, avec Perdu de vue ou Témoin n°1 qui permettent respectivement de renouer avec des personnes avec qui on a perdu contact, et de réconcilier les couples.
Puis, c'est l'explosion du genre en 1999, avec l'apparition de Big Brother, dont le fonctionnement est repris en France peu après avec Loft Story.

La “télé-réalité” est une sorte de gigantesque miroir tendu à nous-mêmes, dans lequel nous aimons à nous regarder, pour le meilleur et pour le pire. Car toute la question est de savoir si ce regard sur nous va nous faire ensuite réellement réfléchir, ou si nous en resterons simplement au constat narcissique du « Moi, je suis comme ça » ou «Moi, je ne suis pas comme ça »…


Entrez dans le débat.

«Les couleurs de la vie paraissent vraiment vraies quand on les voit sur un écran» Stanley Kubrick

Est-ce le besoin de réalité qui pousse les gens à écouter ou à participer aux émissions de téléréalité? Ou est-ce plutôt le besoin d'évasion de la réalité qui les entraîne ainsi vers l'illusion d'une vie rêvée à travers l'écran du bonheur, pour reprendre une expression de Jacques Godbout?

Y a-t-il voyeurisme de la part des téléspectateurs ou exhibitionnisme de la part des concurrents? Ou la rencontre de ces deux tendances?

On peut se poser bien des questions sur le phénomène grandissant de la téléréalité sous toutes ses formes : des épreuves physiques et psychologiques jusqu'au mariage en direct, en passant par les travaux de rénovation, la reconstitution esthétique, la chirurgie plastique, les concours de chant, la vie de vedettes déchues, etc., tout y passe.

Pour continuer dans la polémique...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire