L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

mercredi 9 mai 2012

Titeuf

Comment parler de la BD sans parler de Titeuf. Site officiel.

Né le 01/01/1967 en SUISSE, de son vrai nom Philippe Chappuis, Zep tire son pseudonyme du groupe Led zeppelin dont il était fan, c'est aussi le nom d'un fanzine qu’il a créé à l’âge de 12 ans...
Il sort diplômé de l’école des Arts Décoratifs de la ville de Genève et commence par publier des petits récits pour le magazine Spirou (pour des éditos par exemple, des animations diverses ou de récits trés courts : "Au bout du monde").
Grâce à ses différentes publications dans les journaux suisses (Léon Coquillard en 1990 ou Kradock en 1991), Zep se fait remarquer par les Editions Glénat en 1992 avec son personnage Titeuf paru dans le fanzine désormais célèbre : "sauve qui peut!" et c’est le début de la grande aventure de Titeuf.
Cette série aborde, toujours avec humour, par le biais du personnage Titeuf et sa bande, la vie d'un gosse de primaire avec ses questions et ses pensées souvent candides, mais aussi de nombreux thèmes d’actualité légers ou graves (Zep s'est d'ailleurs investi de plusieurs missions dont la dernière pour Handicap International...)
Le succès va être quasiment immédiat : un tirage qui passe en quelques années de 10000 à 600000 exemplaires, pour aujourdui arriver à 1.400000 exemplaires pour le t.9, c'est dire le succès du petit héros à la mèche jaune !
Titeuf a maintenant des fans partout dans le monde...et l’apparition, du dessin animé qui connaît un réel succés et de nombreux produits dérivés en sont la preuve.
De nombreuses fois récompensé pour Titeuf (Prix de l’humour en 1993 à Sierre, Prix livres hebdo jeunesse 1995 et en 1996, Prix Alph Art jeunesse à Angoulême et Prix du public à Sierre, etc...), et plus récemment prix de la jeunesse à Angoulême pour le tome 9 de Titeuf, Zep a su renouveler avec talent la BD jeunesse...

Attention Titeuf a maintenant son film. C'est ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire