L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

samedi 23 mars 2013

Les moyens de communication

Nous en avons parlé en cours, "Mediapart":



L'actualité télé, radio et presse cette semaine avec la démission du ministre français du Budget Jérôme Cahuzac, poussé vers la sortie après les accusations du site "Mediapart". Une semaine marquée aussi par les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy mis en examen pour "abus de faiblesse" dans l'affaire Bettencourt. Dans les deux cas, le site d'information a joué un rôle central. Un journalisme "indépendant", qui dérange, et que décrypte notre invité Christian Delporte, historien des médias.



Le site d'information Mediapart est au coeur de deux affaires : la démission du ministre du Budget Jérôme Cahuzac, et les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy mis en examen pour "abus de faiblesse". Dans la première affaire, Mediapart affirme depuis des semaines que Jérôme Cahuzac a détenu par le passé un compte non déclaré dans la banque suisse UBS.

L'intéressé dément, mais le site, pour étayer ses révélations, a publié un enregistrement audio, où l'un des interlocuteurs est présenté comme étant l'ancien ministre. Une hypothèse plausible pour la justice qui a donc décidé d'ouvrir une information judiciaire cette semaine, ouvrant la voie à la démission du ministre.

 Le site d'information Mediapart, lancé en 2008, s'est spécialisé dans le journalisme d'investigation, revendiquant souvent par la voix d'Edwy Plenel un "journalisme indépendant". "Ce n'est pas nouveau, note Christian Delporte, historien des médias, enseignant à Sciences Po, "quand il était à la tête de la rédaction du Monde dans les années 80, c'était déjà le cas. L'affaire des Irlandais de Vincennes, le Rainbow Warrior, c'était déjà en partie Edwy Plenel".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire