L'éléphant de Nantes

L'éléphant de Nantes.

Voici un blog spécifique pour les classes de avancé 1 et 2. Retrouvez le blog général sur Mon école FLE.

jeudi 14 mars 2013

Les super-héros



Car le Parisien et Aujourd'hui en France s'intéressent à ces drôles de justiciers masqués qui font beaucoup parler d'eux surtout sur Internet. Sous le costume plus ou moins extravagant, il sont en réalité de simples citoyens idéalistes qui veulent à leur façon lutter pour la bonne cause, contre la pauvreté ou l'insécurité.

Dernier exemple en Grande-Bretagne où un homme déguisé en Batman vient de livrer un malfaiteur aux policiers, mégabuzz sur Internet, et le Parisien rebondit sur l'affaire en y consacrant cette enquête où on découvre quelques-uns de ces "super-héros" entre-guillemets. On les appelle les "super-héros de la vie réelle", un mouvement en plein essor dans les pays anglo-saxons et qui débarque en France où ils seraient une trentaine. Vous êtes prévenu, ils peuvent surgir à tout moment au coin d'une rue.

Ils se font appeler le Renégat, Blue Smash ou Andyman. Ou encore Citizen French, qui parcourt les rues du XIIIème arrondissement à Paris, toujours prêt à secourir un passant qui se ferait agresser. Pas de super-pouvoirs, mais deux armes : une matraque télescopique et un spray de déodorant qui fait office de bombe lacrymogène. Il affirme avoir déjà neutralisé des gens et prévenu à chaque fois les forces de l'ordre qui l'auraient remercié d'avoir fait son devoir de citoyen.

A Valenciennes, c'est un de ses collègues qu'on découvre toujours dans Aujourd'hui en France, lui il est du cru, il se fait appeler "l'Arpenteur". Depuis trois ans, il vient en aide aux SDF, et le Parisien l'a rebaptisé "Super-Chti". Des vocations qui ne sont pas que pittoresques : ces super-héros de la vie réelle veulent à leur façon lutter contre l'indifférence, et pour le psychanalyste Yann Leroux, l'auteur du blog "Super héros sur le divan", c'est aussi la traduction d'un besoin contemporain, l'envie d'incarner un idéal et de rendre service, l'envie aussi de montrer qu'il y a quelque chose de déréglé dans la société d'aujourd'hui où l'Etat ne remplit plus toutes ses missions. Avec un mot d'ordre : ne surtout pas se prendre au sérieux. Super-héros, mais sans la super-grosse tête...




Et la caricature dont je vous avais parlée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire